Partition I

Partition est un projet sur la transversalité entre son et image.
C’est le son qui, une fois passé dans le prisme de l’observation du paysage, crée une image de ce paysage.
Durant trois semaines nous avons arpenté la ville de Arles pour prendre
des images à la chambre Photographique. Nous avons cherché à rendre
compte du caractère cinématographique de ce paysage. Nous avons réalisé une création musicale pour chaque prise de vue s’inspirant des images,
du lieu, des sons in situ. Partition est un échange entre l’univers musical et
l’univers photographique, amenant le spectateur à une autre expérience
de ces images. Le projet sera présenté sous la forme d’une instalation à
l’hotel le Calendal de Arles avec un QR code sous chaque image pour que
le spectacteur puisse écouter la musique en même temps que regarder la
photographie.

Partition II

Le projet Partition est une recherche autour de l’image et du son. Juliette Larochette et Anaïs Castaings veulent explorer la transversalité son-image auprès des enfants en leur proposant de composer une musique qu’ils réalisent en groupe puis de créer le visuel de leur pochette d’album. Ce projet amènera autant les artistes que les enfants à réfléchir comment le son et la création d’une musique influencent l’imaginaire visuel. L’idée de Partition étant d’ouvrir la réflexion sur comment le territoire impacte, tout comme la musique, la construction de l’identité à travers l’élaboration d’un album musical.

Projet en cours , Résidence Création en cours  #6

Andy fille de la nuit, 2022

La nuit, du haut de ses deux roues, Andy déambule, raye les trottoirs. Dans cet environnement sombre, Andy veille et réveille les passants à la lueur de sa lanterne. Remarquable, elle se confronte à ses angoisses, aux regards des autres, et tente de s’ériger un passage où rien de l’atteint.

« Andy, fille de la nuit » performance musique et danse proposée par La Kabine & @permadanse

Présenté lors  l’événement du Festival Parallèle « Confessions Nocturnes » @artagonofficiel

Demain n'existe plus, 2021-2022

Le film nous convie à une danse mêlant image et musique, en abordant la révolte et la danse comme actes de liberté et d’identité dans un univers reprenant la fête . Dans mon expérimentation vidéographique, la question du plan-séquence ainsi que celle du mouvement de l’image par la caméra sont prépondérantes.  

 Chorégraphie et danse: Gwendoline Leclerc et Pauline Robin 

Image : Juliette Larochette 

Musique: Lou Muguet 

Film: 8′

Transformance, 2021

Film réalisé pour la danseuse et chorégraphe Pauline Robin 

 

Image: Juliette Larochette 

Musique: Edoardo Tomada 

 

 

 

 

 

 

 

 

Apparition, 2020

Commande Photographique et Vidéo pour la compagnie Libertivore 

Avec Apparitions, Libertivore invente et photographie des représentations humaines, ludiques ou perturbantes au sein d’un paysage. Figurer l’impossible, défer la gravité, se fondre dans un environnement… Il s’agit de créer des images aptes à saisir le regard, en usant du potentiel unique permis par les techniques acrobatiques. Ces tableaux peuvent exister aussi bien au détour d’une forêt que dans le quotidien de la ville, au milieu d’un champ ou d’une zone industrielle, enfouis sous la terre ou côtoyant la cime d’un monument. Aux Marais du Vigueirat, c’est ce paysage typique de la Camargue
qui sera le terrain de jeu de Libertivore.

La Galaxie des couleurs, 2020

Par Maureen Piercy et Juliette Larochette, vidéo de 3’40

Ce projet est soutenu par la structure Môm’Arles et la Drac PACA. Il a été réalisé dans le cadre de la bourse Rouvrir le monde en juillet 2020.
Nous avons cherché à travailler sur l’imaginaire spatial liant les archives de la Nasa à nos propres images. Pendant une semaine nous avons construit avec le groupe d’enfants un décor autour des planètes et des galaxies, en leur posant la question d’où viendrait cette galaxie et quelle serait leur planète idéale.